Les Amis de Saint François de Sales et de Notre Dame de Fatima
  Site d'information catholique : audiogrammes, livres, bulletins


Une justice qui fait froid dans le dos

Un lecteur attentif du journal « Le Temps » aura pu lire, il y a de cela plusieurs mois, un petit entrefilet exposant que des familles musulmanes de l’ex-Yougoslavie avaient déposé plainte contre l’OTAN car les bombardements sur la Serbie, au début de la guerre de Yougoslavie, avaient provoqué l’épuration ethnique reprochée à Milosevic et consorts. Ce lecteur aura donc compris, s’il ne le savait déjà, que les forces de l’OTAN ont entrepris de bombarder la Serbie avant l’épuration ethnique, et non après, contrairement à la couleuvre officielle qu’on a voulu lui faire avaler ; et que c’est précisément à cause de cette intervention de l’Otan que la Serbie aurait entrepris cette épuration, selon les plaignants. Si le même lecteur attentif, abandonnant encore sa télévision ou on lui explique actuellement que le « dictateur » syrien est vraiment un très méchant homme (bis repetita placent), lit avec la même attention « Le Monde Diplomatique » dans sa dernière livraison, il lira avec intérêt un article fort lucide, et clair, dans lequel l’auteur expose le manque d’impartialité du Tribunal Pénal International (vous savez bien, là ou on condamne les méchants tels que précisément le serbe Milosévic) qui est devenu criant après l’acquittement de soldats gradés croates poursuivis pour des crimes de guerre. En effet nous apprenons que si les serbes ont été condamnés, les croates ont tous été acquittés, assez scandaleusement selon l’auteur. On aurait pu s’en douter et s’épargner tous ces procès, les américains nous avaient pourtant bien dit que les serbes étaient les méchants et les croates les gentils ; raison d’ailleurs pour laquelle il fallait bien les bombarder…





Dans cette rubrique
vous trouverez :